Témoignage de : Maxime - 39 ans

Partager
Témoignage de Maxime – 39 ans
Prénom : Maxime
Âge : 39 ans
Témoignage :

Ce qui m'a longtemps freiné dans le choix de porter une pompe c'est l'idée d'être continuellement connecté à une petite machine. Une façon de me rappeler que je suis diabétique. Et j'ai écouté mon médecin et je me suis dit que de toute façon, pompe ou pas pompe je suis diabétique, je l'ai essayée et tout m'a semblé beaucoup plus facile. Une vie de diabétique avec un diabète moins contraignant. Et d'ailleurs aujourd'hui je ne m'imagine pas retourner aux stylos. Mon seul "bémol" c'est la partie administrative qui entoure la pompe: le prestataire avec ses visites semestrielles, la journée d'hospitalisation annuelle... Mais c'est si peu pour la facilité que m'apporte ma pompe : je peux manger sur le pouce et plus aucun regard pour une piqûre au restaurant, la pompe c'est tellement discret.
Mon généraliste m'a demandé récemment si la pompe était un souci pour les moments intimes. Je lui ai répondu que si on est avec la bonne personne, pourquoi elle en serait-un ?
On peut tout intellectualiser, au final ce qui compte c'est comment on le vit. Personnellement, je conseille à tous ceux à qui on la propose, de l'essayer.



Et vous, qu'en pensez-vous ? Laissez votre commentaire ci-dessous.