Témoignage de : David - 26 ans

Partager
Témoignage de David – 25 ans
Prénom : David
Âge : 26 ans
Témoignage :

Âgé de 26, je suis diabétique depuis l'âge de 13 ans. Au diagnostique de mon diabète, les médecins m'ont directement présenté les différents types de traitement et j'ai opté moi-même pour la pompe à insuline, que j'ai porté sans interruption pendant plus de 10 ans, avant de vouloir passer au système d'injections par stylos pour comparer. Je suis alors resté pendant environ 3 ans sous ce système, avant de décider de reprendre la pompe à insuline. L'habitude et la rigueur que j'avais pu acquérir pendant les 10ères années de diabète se sont un peu envolées avec mon passage sous stylo, bien que la pompe ne soit pas la seule raison. Avec l'âge, on a tendance à oublier que le diabète peut être une maladie insidieuse, et le fait de ne pas porter ma pompe en permanence m'a presque fait oublier que j'étais diabétique.

Après une montée de mon Hba1C à 9.5, de la découverte d'un début de rétinopathie minime, j'ai décidé de revenir à la pompe et de reprendre de bonnes habitudes. J'ai du m'armer de volonté, me sentir aussi un peu désarmé face au constat que j'avais fini par faire une sorte de déni de ma maladie. Mais je suis maintenant de nouveau équilibré, et plus conscient que jamais de l'importance de prendre soin de son diabète.

Porter la pompe ne m'a jamais posé de souci. Habitué depuis le début de mon diabète à avoir cet objet en plus, rares sont les situations où j'ai senti que cela représentait une gêne. Certes, cet appareil rend la maladie visible, la présence d'un cathéter peut être parfois dérangeant à la piscine, et il y a toujours le risque de casser sa pompe lors d'un voyage par exemple, mais les bénéfices liés à cette façon de gérer son diabète font réellement la différence, en tout cas pour moi. Couplé à un lecteur de glycémie en continue, la pompe offre la possibilité d'adapter son débit basal au plus proche de ses besoins et d'avoir plus de flexibilité dans sa gestion du diabète.

Après 13 ans de diabète, je suis réellement impatient de pouvoir bénéficier d'un système autonome ou semi-autonome de gestion du diabète par un couple pompe à insuline/capteur de glycémie en continue, afin de pouvoir vivre encore plus facilement avec mon diabète