Une programmation personnalisée de l’appareil

Partager
Hopital de Corbeil. Insulinotherapie fonctionnelle. Formation au maniement du materiel, chez une patiente diabetique de type 1 d'une trentaine d'annees, dans le cadre d'une mise en place de pompe à insuline portable. Remplissage et programmation de la pompe changement du catheter sont au programme. Steeve Mounier-infirmier specialise Sylvie Biemmi-patiente

© Laurent Belmonte

La pompe est destinée à être utilisée de manière continue et administre de l’insuline 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 selon un schéma programmé spécialement pour chaque personne.

Avec l’aide de son médecin, l’utilisateur crée un schéma basal personnalisé dans le but de répondre aussi bien que possible à ses propres besoins en insuline. Une faible quantité d’insuline est administrée de façon continue (le débit basal). Ce débit maintient le taux de glycémie dans les objectifs désirés entre les repas ou pendant la nuit.

Au moment des repas ou pour un « rattrapage », la personne programme la pompe pour qu’elle délivre un « bolus« , c’est-à-dire une plus grosse dose d’insuline calculée en fonction de la quantité de glucides ingérée ou de la baisse de glycémie désirée.

L’ensemble (débit basal + bolus) correspond aux besoins en insuline de chacun.

La programmation de la pompe se fait d’une manière très simple, en utilisant les touches situées au devant de l’appareil. L’écran affiche les éléments de programmation sous forme de menu déroulant pour une recherche d’information et une programmation rapide. Les débits de base sont programmés à l’avance et l’utilisateur règle à chaque repas le bolus.
La plupart des pompes offrent diverses options : programmation multi débit de base temporaire, schémas en fonction des activités, bolus prolongé, bolus audible. Certains modèles de pompe sont équipés d’une télécommande, ce qui permet encore plus de discrétion.

Une pompe à insuline est précise et exacte. La dose d’insuline se programme habituellement par incréments de une en une unité. Cet incrément peut être plus faible, de 0,5 voire 0,025 unités pour certaines pompes. Cette caractéristique peut être utile chez ceux qui ont des faibles besoins en insuline, par exemple les enfants.

 Exemple d’un schéma personnalisé

Shema débit Basal/Bosul