Témoignage de : Maxime - 30 ans

Partager
Témoignage de Maxime
Prénom : Maxime
Âge : 30 ans
Témoignage :

Diabétique depuis vingt ans j’ai tout d’abord traité mon diabète par injections durant 10 ans, lorsque la pompe est apparue et que l’on m’a proposé à l’époque de la mettre, j’ai durant deux ans, refusé…

En effet, je pensais que celle-ci allait être un boulet constamment attaché à mon corps, me rappelant sans cesse que je suis malade. Je pense que cette réaction est normale et je la vois encore chez des " DID "qui n’ont pas encore franchi le pas et que j’essaie de convaincre des bienfaits de la pompe et qui voient celle-ci comme un boulet.

La pompe m’a apporté un confort de vie exceptionnel. Outre la facilité avec laquelle je peux faire mes doses d’insuline à n’importe quel moment, elle m’a permis de découvrir l’insulinothérapie fonctionnelle. En effet, si durant de nombreuses années on m’avait dit qu’il fallait limiter sa consommation de glucides (thérapie plus qu’archaïque à mon avis), j’ai appris ensuite (et chose beaucoup plus logique) qu’il fallait adapter sa dose d’insuline à son alimentation et surtout pas l’inverse.

La pompe permet de faire cela à merveille et me permet d’être beaucoup plus libre, de pouvoir manger quand je veux et même de pouvoir sauter plusieurs repas. Au niveau du sport, elle me permet également un équilibre que je ne pourrais pas avoir avec les injections. »